Château de Valençay

Une journée avec

le Prince de Talleyrand

S’il est vrai qu’il est toujours difficile, voire contraignant d’organiser une sortie pour un club (quel qu’il soit !), il est toujours source de motivation et d’engagement de soi (voire de sa famille !…). La finalité réussie de l’opération est non seulement un soulagement mais la satisfaction du travail  bien fait et mené à bon terme. Mais ne recevoir ce samedi matin que trois SM sur le parking du château, alors que l’heure du rendez-vous est largement dépassée ne peut que provoquer une certaine angoisse et une certaine impatience au fil des minutes qui passent (tout organisateur vous le confirmera !).

En fait ce 17 juillet était classé "rouge" par Bison Futé qui respecta ses prévisions. Ajoutons à cela quelques tôles froissées (pas de SM heureusement !), un bateau dans le fossé en bordure d’autoroute (?!) et il n’en fallait pas plus pour décaler l’arrivée de la dernière SM prise dans la cohue estivale de cette mi-juillet. C’est donc avec deux heures de retard que certaines d’entre elles purent accéder au parc du château.

Le Prince de Talleyrand fit preuve lui aussi de patience d’autant plus que c’est par les cuisines que la visite commença non sans avoir d’abord aligné nos carrosses rutilants dans le parc d’un des plus somptueux châteaux du Val de Loire.

Il est intéressant de remarquer le temps que l’on peut mettre à aligner une vingtaine de SM, ou autres d’ailleurs; le bon sens, le bon angle, le bon axe, les écartements, etc, etc… manque d’entraînement sans doute ?

SPLENDEUR DE LA RENAISSANCE
Notre ami Roger BAIGE, organisateur de cette belle (et chaude) journée nous avait promis l’exceptionnel. Promesse tenue: le Château de Valençay a cette particularité de créer une ambiance libre de toute contrainte. En fait, le spectacle est pourtant non seulement le château qui vaut à lui seul le déplacement mais c’est aussi une présentation de saynètes, d’animations historiques nous donnant l’occasion d’être les témoins de la vie de l’époque. Des comédiens en costumes vous font revivre l’ambiance du Château, des cuisines à des périodes de la vie du Prince de Talleyrand alors Ministre des Relations Extérieures de Napoléon BONAPARTE. Libre à vous si cela vous chante de quitter votre hôte et de vous rendre au musée de l’Automobile situé lui aussi dans une aile du site, ou de vous rendre dans les jardins décorés à la Française ou encore vers le parc animalier sans pour cela quitter l’enceinte du château. C’est aussi l’un des rares châteaux entièrement meublés, avec appartements d’apparat dotés d’un somptueux mobilier Empire.

Dans le même esprit le repas tout proche ne nous obligeait pas à reprendre nos voitures toujours stationnées dans le parc ensoleillé du château. Cela est souvent le garant d’un retour digestif salutaire et toujours apprécié d’autant plus que l’après-midi nous réservait encore beaucoup de surprises. Ainsi, après la "Poularde aux salsifis", c’est vers le musée de l’Automobile que la plupart d’entre nous avaient orienté leur début de deuxième mi-temps. Étonnante ambiance que ce musée, il est évident qu’il est l’œuvre d’un collectionneur passionné ayant le goût de l’authentique, de l’attention aux racines de notre passé et de notre histoire automobile, de la M 35 à la BUGATTI en passant par de belles collections d’affiches et d’outillage d’époque. Seul manquait une SM mais une 15 SIX de 1952 et quelques belles autres CITROËN sauvaient son absence. Toujours aussi étonnant cette fin d’après midi ou après avoir quitté le monde récent AUTO-RETRO (qui nous est si cher) nous nous retrouvions de nouveau dans la vie de l’histoire du château. Après avoir  traversé les jardins à la Française, nous pouvions assister à une démonstration d’une leçon d’escrime dans la cour d’honneur qui domine le ravissant jardin en terrasse de la Duchesse.

Dernières prises de vues du donjon Renaissance avec SM au premier plan et en route pour "le coup de l’étrier" classiquement appelé pot du départ chez notre Ami Roger.

Toutes les SM ne purent rentrer dans son garage, mais tous les participants ont apprécié sa gentillesse et son dévouement durant l’organisation de cette journée. L’attention qu’il a pu apporter à chacun d’entre nous n’a eu d’égale que cette journée ensoleillée réussie en Val de Loire. Encore Merci à notre Ami Roger.

 

Pierre PHILIPPS

 

P.S: Vous souhaitez en savoir plus sur le Château de Valençay ?  Visitez son site Web: www.chateau-valencay.com