logocoupe.gif (4238 octets)

Aix-les-Bains 2002

Sortie de rêve pour les adhérents

de l'Euro SM Club...

Avant de narrer ce que fut notre sortie à Aix-les-Bains, je tiens à remercier la municipalité qui a facilité mes démarches et accordé diverses autorisations et en particulier M. Didier Foucry, adjoint au maire, chargé du tourisme qui a honoré de sa présence l'apéritif qui a précédé notre repas du soir et M. Gaston Milleto, adjoint au maire, qui a assisté à notre rassemblement, le dimanche matin, sur la place de l'Hôtel-de-Ville.

J'ajouterai aussi, M. François Fouger, de l'Office du tourisme, qui depuis notre rencontre au stand de l'Euro SM Club de Rétromobile, n'a cessé d'améliorer le programme proposé, tenant compte dans les meilleures conditions de mes demandes mais aussi en me prenant en charge avec un véhicule pour, le 5 avril dernier, effectuer une reconnaissance des lieux et m'avoir des conditions pécuniaires telles que seul un organisateur professionnel compétent pouvait obtenir. Je ne saurais omettre la S.A.D. Citroën d'Aix-les-Bains qui, dès le vendredi soir et pour toute la durée de cette sortie, a mis un C3 à notre disposition et en plus avec le plein fait. Bravo ! ni M. Ivan Lain, mécanicien à la S.A.D. Citroën assurant toujours la maintenance de quelques SM du cru qui, bénévolement nous a assistés durant tout notre séjour pour notamment une pompe à essence électrique , un carburateur bouché et aussi pour quelques autres caprices de nos Belles !

Je terminerai cette distribution par l'hôtel Dauphinois dans son ensemble pour le soin avec lequel nous avons été traités et où nous avons eu grand plaisir à être ( centre ville, calme, accueil chaleureux, repas gastronomiques et, ce qui n'est pas peu, un parking fermé).

Cette sortie, c'est à noter, a débuté sous les meilleurs auspices car, informés, par les articles parus dans la presse locale, (Dauphiné libéré...) M. Robert Opron et son épouse, qui se trouvaient à Aix-les-Bains, ont pris contact avec l'Office du tourisme ! Ayant appris leur présence je demandais (encore !) à M. Fouger de les retrouver et de les inviter, au nom du club, à participer à notre sortie et de faire plus ample connaissance. Ils acceptèrent et nous réservèrent leur après-midi du samedi ( Michel Audiard aurait parlé de "coup de légende" pour cet incroyable concours de circonstances).

Le samedi matin, vers 8 heures, les participants arrivés depuis la veille au soir quittent l'hôtel (Citroën C3 en tête !) en direction du point de rendez-vous, en l'occurrence la sortie Aix-les-Bains/sud de l'autoroute A41. La "Coralie" de M. Robert Oudin, entre autres, nous y rejoint. Ensuite a lieu la distribution du road book et de la plaque de rallye à tous les équipages et, toujours précédés du dernier modèle de Citroën le C3, départ en long cortège. "Sous moi cette troupe s'avance et porte sur le front une mâle assurance."

Avant l'embarquement pour le petit déjeuner-croisière, nous constatons que les curieux sont plus nombreux et s'agglutinent autour de nos SM. A bord du bateau panoramique, Hydraaix, dans une atmosphère de sérénité et de détente, le petit-déjeuner sur le lac du Bourget fut enchanteur. L'hôtesse Isabelle Flauss est comme nous une Citroëniste "grand teint" et je pense que nous aurons l'occasion, ce avec grand plaisir, de nous revoir. Les commentaires du capitaine qui, outre les caractéristiques du lac (18 km de longueur, 3,5 km de largeur et une profondeur de 58 m à 147 m) et celles des montagnes qui l'entourent (la dent du chat, le massif du Semnoz) concernent aussi la faune, la flore et certaines légendes qui se transmettent toujours d'une génération à l'autre, ces commentaires, disais-je, furent excellents et surent capter l'attention de tous. Nous passons devant la magnifique abbaye royale de Hautecombe où reposent plusieurs membres de la maison de Savoie.

Retour au port vers 10 heures. Près de l'embarcadère, deux nouvelles SM (des locales!) avaient rejoint le groupe. Bienvenue aux arrivants, nos amis Paul Rostang et Jean-Baptiste Carara. En traversant la ville nous retournons à l'hôtel pour une courte halte avant de gagner Le-Bourget-du-Lac. Nos SM suscitent la curiosité et l'intérêt de tous qui les regardent évoluer.

En fin de matinée, nous partons vers le camping municipal où nous sommes accueillis dans le cadre du 21ème rassemblement des véhicules anciens et de sa bourse d'échanges. Le cadre de la pointe sud du lac est magnifique.

Mme Elisabeth Dol, présidente du club de l'Amicale des véhicules anciens du Bourget-du-lac, nous réserve un accueil chaleureux, et attentionné. Elle tend un micro à nos équipages qui présentent leurs SM sur le parcours prévu pour ce faire et rejoignent ensuite l'emplacement attribué à l'exposition statique. Nous flânons parmi les stands et nous nous arrêtons à la buvette, halte indispensable pour étancher notre soif. L'environnement est superbe, le temps est magnifique, les belles mécaniques sont nombreuses et variées et la bourse des échanges bat son plein !

Vers 13 heures, le repas est servi au restaurant de l'ami Beget dans une salle lumineuse cernée de verdure. Le patron est un citroëniste convaincu qui possède un Tube-benne construit en seulement trois exemplaires !

La table est excellente et l'ambiance est bonne. Au menu, une spécialité de la région (friture du lac) arrosée d'un vin de Savoie, le Jongieux blanc, adopté d'emblée. Pour le café, M. Fouger alla chercher M. et Mme Opron à leur hôtel et ce fut la photo du groupe, devant les SM sagement rangées sur l'aire de stationnement à nous réservée.

D'un point de vue superbe, le plus élevé du parcours l'on voit le lac et Aix-les-Bains. Gros succès pour nos SM, puis descente vers Conjux, village de pêcheurs professionnels (friture, omble chevalier…) et arrivée à la cuivrerie de Lavours. C'est dans la plus pure tradition artisanale que nous est présenté un métier d'autrefois (dinanderie, étains et laiton massif). L'artisan lui-même, M. Alain Villamor, nous parle de son métier d'art et de sa cuivrerie qui, de père en fils, perpétuent l'amour et la fierté du travail bien fait. Une démonstration magistrale de repoussage sur cuivre est réalisée sous nos yeux par l'artisan. Dans l'exposé qui a suivi, j'ai retenu des propos d'une rare élévation d'esprit et d'une grande sagesse sur l'importance de la relation entre le maître et l'apprenti afin que ce dernier progresse et atteigne un jour les sommets de son art. Cette relation est probablement de même nature que celle qui unissait en son temps le chevalier et l'écuyer et que celle que pourraient avoir des parents avec leurs enfants.

Après cette visite, l'après-midi étant bien avancé retour au Dauphinois. M. et Mme Opron, enchantés de leur journée, furent raccompagnés à leur hôtel par M. Fouger, après être convenus de leur réception par notre club lors de notre prochaine réunion mensuelle du 6 mai en Ile-de-France.

Le soir à l'hôtel Dauphinois, M Didier FOUCRY, adjoint au maire, honore de sa présence en dépit de ses nombreuses obligations. Viens ensuite dans une salle privée très accueillante, un repas gastronomique remarquable de finesse, arrosé de vins de Savoie qui font l'unanimité (vin de la Colourbière, Pinot-de-Montmélian et Gamay-de-Jougieux).

Le dimanche matin, l'exposition des SM sur la place de l'Hôtel-de-Ville pendant environ une heure attire de nombreux admirateurs.  Je prends plusieurs contacts; puis départ pour un parcours d'une quarantaine de kilomètres dans le parc naturel régional du massif des Bauges qui abrite de nombreux mouflons et chamois.

Des essences forestières diverses alternent avec des versants rocailleux. Nous sommes en pleine "contemplation esthétiques" ! Halte chez un autre maître, autre chantre du "bien fait ce tu fais !" : le chocolatier de Jarsy. Il nous fait un exposé sur les exigences de la qualité depuis le choix des fèves de cacao jusqu'à la température des bains qui, à un degré près, conditionne le résultat final : un bon chocolat ou une préparation perdue ! Nos équipages font le plein de spécialités pour eux-mêmes, mais aussi pour offrir. L'heure du repas étant arrivée le convoi de nos SM gravit allègrement le mont Revard (1550m) sur lequel se déroulait en son temps une épreuve célèbre de course de côtes du rallye de Monte-Carlo.

Quel spectacle ! Nos SM sont magnifiques!

Au sommet du mont, Béatrice et Jean-Michel nous accueillent dans leur restaurant panoramique des Quatre Vallées. Nos SM, garées sur un emplacement réservé ayant le mont Blanc en arrière-plan, attirent immédiatement les promeneurs.

Nous laissons la marque de notre passage, nos hôtes ayant placé bien en vue dans la salle du restaurant, au-dessus du comptoir du bar, la plaque du Rallye que nous leur offrons. Apéritif, repas sympathique dans un cadre superbe. Mais il est déjà 15 heures et il faut nous séparer. Nos amis François et Ivan nous guident pour redescendre le Revard, nous laissent à l'entrée de l'autoroute sans les équipages Descloitre et Baige qui prolonge d'une nuit leur visite à Aix-les-Bains.

Un dernier signe d'amitié et nous prenons le chemin du retour, enchanté de notre escapade.

Mais que de choses restent encore à voir et à visiter dans cette belle province de Savoie !

Mais nous reviendrons !

 

mvc-012f.jpg (52784 octets) mvc-015f.jpg (57237 octets) mvc-018f.jpg (51932 octets) mvc-020f.jpg (56675 octets)
mvc-021f.jpg (44825 octets) mvc-022f.jpg (48071 octets) mvc-023f.jpg (41050 octets) mvc-028f.jpg (70539 octets)
mvc-038f.jpg (64834 octets) mvc-040f.jpg (61090 octets) mvc-047f.jpg (55555 octets) mvc-053f.jpg (57670 octets)

mvc-054f.jpg (38433 octets) mvc-055f.jpg (39345 octets) mvc-059f.jpg (57353 octets) mvc-073f.jpg (66808 octets)
mvc-076f.jpg (79064 octets) mvc-077f.jpg (80282 octets) mvc-082f.jpg (60063 octets) mvc-083f.jpg (90964 octets)
mvc-085f.jpg (100737 octets) mvc-088f.jpg (88724 octets) mvc-089f.jpg (96711 octets) mvc-090f.jpg (99191 octets)
mvc-092f.jpg (81903 octets) mvc-095f.jpg (81907 octets) mvc-096f.jpg (73734 octets) mvc-097f.jpg (70585 octets)
mvc-098f.jpg (71395 octets) mvc-108f.jpg (59987 octets) mvc-109f.jpg (63488 octets) mvc-110f.jpg (47665 octets)
mvc-121f.jpg (68805 octets) mvc-122f.jpg (63154 octets) mvc-125f.jpg (64503 octets) mvc-127f.jpg (46033 octets)
mvc-129f.jpg (43058 octets) mvc-130f.jpg (46690 octets) mvc-132f.jpg (47737 octets) mvc-135f.jpg (48636 octets)
mvc-136f.jpg (54560 octets) mvc-138f.jpg (69814 octets) mvc-140f.jpg (69244 octets) mvc-141f.jpg (63269 octets)
mvc-143f.jpg (70380 octets) mvc-145f.jpg (76044 octets) mvc-148f.jpg (50989 octets) mvc-150f.jpg (72114 octets)
mvc-152f.jpg (61393 octets) mvc-153f.jpg (58650 octets) mvc-154f.jpg (64085 octets) mvc-155f.jpg (64776 octets)
mvc-159f.jpg (69107 octets) mvc-166f.jpg (62145 octets) mvc-168f.jpg (70221 octets) mvc-169f.jpg (77105 octets)
mvc-172f.jpg (74418 octets) mvc-175f.jpg (72586 octets) mvc-176f.jpg (65779 octets) mvc-178f.jpg (58513 octets)
mvc-192f.jpg (77417 octets) mvc-193f.jpg (86253 octets) mvc-194f.jpg (82198 octets) mvc-207f.jpg (61487 octets)
mvc-208f.jpg (67254 octets) mvc-220f.jpg (41860 octets) mvc-223f.jpg (51591 octets) mvc-232f.jpg (73834 octets)
mvc-233f.jpg (70552 octets) mvc-234f.jpg (71388 octets) mvc-236f.jpg (72528 octets) mvc-241f.jpg (72338 octets)
mvc-262f.jpg (55557 octets) mvc-270f.jpg (52403 octets) mvc-276f.jpg (45330 octets) mvc-279f.jpg (60946 octets)
mvc-290f.jpg (42365 octets) mvc-298f.jpg (40552 octets) mvc-300f.jpg (39303 octets) mvc-304f.jpg (59741 octets)
mvc-306f.jpg (62506 octets) mvc-314f.jpg (53752 octets) mvc-315f.jpg (57212 octets) mvc-320f.jpg (54440 octets)
mvc-321f.jpg (58544 octets) mvc-326f.jpg (37409 octets)

mvc-327f.jpg (29988 octets)